L’Amarante, Coopérative de Solidarité

L’Amarante est une coopérative de solidarité végane OBNL (café-traiteur, épicerie et centre de documentation et de formation). La coop vise à offrir des produits sains et abordables dans un des deux déserts alimentaires de Hochelaga-Maisonneuve.

10 Appréciations
Popularité 10%

J’apprécie
6 Supporteurs
4 personnes à mobiliser 60%

J’appuie

Un projet de LePirateVert
Laisser un commentaire

Commentaires(0)

Liste des adresses (1)

L’Amarante, Coopérative de Solidarité

Bureau ► 1513 Rue Dézéry , CAN, QC, H1W 2R6

Événement (1)

Animaux, capitalisme et environnement

Conférerence-discussion organisée en collaboration avec le Réseau JASE et animée par Christiane Bailey, avec Dinesh Wadiwel, Andrea Levy et Frédéric Côté-Boudreau. Une occasion unique de discuter d’antispécisme dans Hochelaga-Maisonneuve!

Espace recherché (1)

ESPACE COMMERCIAL POUR ÉPICERIE VÉGÉTALIENNE RECHERCHÉ DANS HOCHELAGA

Je peux aider

L’Amarante est présentement à la recherche d’un local de maximum 1000 pieds carrés pour ouvrir la première épicerie complète végétalienne et sans ogm à Montréal... et ce dans Hochelaga-Maisonneuve.

Dernières nouvelles (1)

Points de Vente

L’Amarante est en train de finaliser les détails pour ouvrir quatre points de service dans quatre commerces ou organismes locaux d’Hochelaga pour le 1er novembre 2016 !

Supporteurs du projet (6)

Rachad Lawani

Marie Nadon

Stéphanie Alexandre

Mélissa Viau

Projet en pré-démarrage

Source d’inspiration

Une épicerie végétalienne existait il y a quelques années sur la rue Saint-Laurent à Montréal. Lorsque l’entreprise a annoncé sa fermeture en octobre 2012, quelques personnes ont décidé de se regrouper pour tenter de sauver l’entreprise en la convertissant en coopérative. Le court délai dont le groupe disposait et la somme importante que l’opération aurait nécessité ont rendu la reprise de l’entreprise impossible. Néanmoins, l’idée d’une épicerie végétalienne coopérative était née et se concrétise depuis, lentement mais sûrement.

Description sommaire du projet

Il s’agit d’une coopérative de solidarité à but non lucratif qui réunit un café-traiteur et une épicerie totalement végétaliens et exempts d’OGM, un centre de documentation et de formation axé sur des questions touchant de près ou de loin au véganisme et éventuellement, d’un volet «agriculture» qui permettra à l’entreprise de produire ses propres fruits et légumes tout en donnant à ses membres et utilisateurs la possibilité de se familiariser avec la culture biologique sans intrant d’origine animale.

La coopérative se donne également pour mission de rendre l’alimentation saine accessible par ses bas prix et sa vocation éducative. L’entreprise envisage également de s’établir dans l’un des deux déserts alimentaires du quartier Hochelaga-Maisonneuve dans le but d’aider à corriger la faible offre en produits frais dans le secteur.

À quels besoins répond votre projet ?

La communauté végétarienne et végétalienne de Montréal et des environs souhaite avoir accès à un endroit où faire la totalité de ses achats d’épicerie sans avoir à scruter constamment les étiquettes et sans être confronté à des aliments ayant engendré la souffrance d’individus d’autres espèces.

Aussi, il existe deux secteurs dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve où l’offre alimentaire est déficiente. L’Amarante entend contribuer à corriger cette situation dans l’un de ces deux déserts alimentaire en offrant des aliments de qualité et abordables avec son épicerie.

Les cours et les ateliers donnés par la coopérative aideront également les ménages du quartier à se réapproprier leur assiette en leur enseignant à préparer des repas sains même avec un budget serré.

Expertises et expériences du Porteur

Raïs Zaidi a une solide exprience dans le domaine de la restauration et du modèle coopératif. Il a participé à la création de nombreux projets, notamment dans le domaine de l’alimentation et ses connaissances sont profitables à la coopérative tant au niveau de l’administration qu’en cuisine.

Jacinthe Fournier est végétarienne depuis l’enfance et végétalienne depuis le printemps 2012. Elle a acquis avec le temps une bonne connaissance du marché de l’alimentation éthique (végé, bio, équitable, etc...) et des besoins de la communauté végétarienne et végétalienne.

Besoins en nature du projet

En vue de l’aménagement de notre futur local, nous aurons besoin d’équipement de cuisine ainsi que de mobilier de salle à manger et d’épicerie. Il nous manque également quelques membres en règle pour compléter notre conseil d’administration, ainsi qu’un vérificateur.

Retombées locales

L’Amarante offrira des aliments sains et abordables dans un secteur de Hochelaga-Maisonneuve dont l’offre alimentaire est présentement déficiente. La mission éducative de la coopérative aidera les ménages du quartier à développer leur autonomie alimentaire. L’entreprise a également l’ambition d’offrir des emplois de qualité aux résidents du secteur.

Risques et défis

La coopérative souhaite offrir des aliments de qualité à bas prix pour permettre aux personnes à faible revenu d’accéder à de la nourriture saine. L’entreprise devra trouver un équilibre entre ses prix abordables et les revenus dont elle aura besoin pour assurer sa viablilité.

Aussi, au moment où le projet a démarré, la seule épicerie végétalienne de Montréal venait de fermer ses portes et la coopérative était seule à vouloir prendre la relève. Mais entre-temps, une entreprise offrant des services semblables à ceux offerts par la coopérative a ouvert ses portes, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve elle aussi. L’Amarante devra donc trouver moyen de se démarquer en faisant bien valoir sa mission sociale et les avantages liés à son modèle coopératif et à but non lucratif.

Comment soutenir ce projet ?

Vous pouvez suivre les développements de L'Amarante sur notre page Facebook ( https://www.facebook.com/cooplamarante ) et participer aux activités ponctuelles proposées par la coopérative. Vous pouvez également mettre la main à la pâte en vous impliquant bénévolement quand la coopérative a besoin de bras supplémentaires. Et si le projet vous interpelle vraiment et que vous avez l'envie et la disponibilité pour vous y investir pleinement, vous pouvez devenir membre travailleur ou membre de soutien et rejoindre l'équipe de démarrage.